jeudi 8 août 2013

Chenal

Une balade le long du Chenal d'Ors, à Oléron... un autre univers. L'activité était un peu ralentie, en ce début d'après-midi de juin, mais quelques ostréiculteurs s'affairaient encore dans leurs cabanes et autour des claires.
J'aime ce fouillis des machines autour des cabanes, comme autour d'une ferme...

Les rives des claires témoignent du travail sans cesse repris : étayage, fauchage, curage...





L'étrangeté de ce monde augmente le sentiment d'admiration pour le métier et la beauté de ces paysages façonnés par l'homme.

8 commentaires:

  1. Je ne connais pas ce monde, merci Gine pour ton éclairage ! Bonne journée :)

    RépondreSupprimer
  2. Un monde juste à côté, mais qui a ses propres règles, codes, mots et paysages..Si proche, si loin, si beau à observer!

    RépondreSupprimer
  3. Souvenirs de deux étés passés là-bas, il y a très longtemps et déjà....

    RépondreSupprimer
  4. Je suis toujours admirative de ta façon de cadrer tes sujets. Il est vrai que les claires s'y prêtent à merveille.

    RépondreSupprimer
  5. Ce soir, je passe le pont et ma soirée sur l'île d'Oléron.
    Je penserai à toi.
    Biz

    RépondreSupprimer
  6. Ce me fait plaisir de voir des photo d'Oléron. Je connais bien... mon papa a un pied à terre là-bas (aux Sables Vigniers)... peut-être que tu es allée flâner de ce côté ?

    Biseeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  7. Surprenante cette photo (la dernière) avec le sol craquelé!

    RépondreSupprimer
  8. J'aime particulièrement la 2e et son désordre apparent.

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez laisser votre commentaire sous "Anonyme" en signant à la fin de votre message! Merci pour vos remarques!