mardi 18 juin 2013

Sacré en Bretagne

La présence du sacré en Bretagne frappe , tant par les alignements, les menhirs et les dolmens, que par les clochers, les églises et les calvaires. Cette terre du bout du monde semble propice aux vibrations et aux grandes aspirations et peut-être que cette position extrême pousse à la religiosité.
J'y ai bien sûr était sensible, comme tout un chacun, que ce soit par la grâce d'un paysage,  le son de la cloche ou l'art des anciennes églises.

Alignements de Lagatjar, Camaret

Chapelle de Notre Dame de Rocamadour, Camaret
Ex-Voto Eglise de Bénolet
Eglise de La Forêt-Fouesnant
Fronton, Eglise de Runan

Calvaire bi-face de Christ, Finistère

 

 
L'Abbaye et le phare de la Pointe Saint Matthieu

9 commentaires:

  1. un art sacré et le granit en impose encore . Je note le fronton de l'église de Runan que je ne connais pas pour mon prochain séjour, je fais souvent le tour de chapelles perdues et méconnues à chaque séjour j'en découvre de nouvelles.
    merci Gine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super - je l'ai rencontrée par hasard, mais l'église vaut le détour!

      Supprimer
  2. J'aime ces pierres qui sentent l'humidité et peut-être ... l'humilité

    RépondreSupprimer
  3. La juxtaposition des ruines de l'Abbaye et du phare est saisissante. Tu as eu un temps magnifique pour ton séjour en Bretagne, Veinarde ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Il s'y passe quelque chose, un souffle, une force qui nous dépasse...

    RépondreSupprimer
  5. J'aime bien ce billet au parfum un peu mystique...

    RépondreSupprimer
  6. Un beau souvenir...
    J'ai vu aussi des pierres debout dans le Dorset !

    RépondreSupprimer
  7. Un bel endroit à visiter, j'adore ces magnifiques photos de Bretagne!.

    RépondreSupprimer
  8. la pointe Saint-Mathieu, mon chez moi, les couchers de soleil y sont fabuleux et que dire de l'abbaye, vaisseau fantôme échoué sur la falaise,un bel endroit de méditation.
    Camaret et son cimetière à bateaux, encore plus impressionnant du temps des chalutiers en bois avec ses carcasses, squelettes, qui se délitaient sous l'assaut des tempêtes...
    Souvenirs d'Octave

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez laisser votre commentaire sous "Anonyme" en signant à la fin de votre message! Merci pour vos remarques!