samedi 22 juin 2013

Biquet

Le dos d'un bistrot de gare, ou le capricorne garde le parc à vélos. L'artiste s'est-il inspiré de la chèvre blanche des sacrifices vaudou ou plus simplement de la chèvre de M. Seguin? 



C'est le rendez-vous du samedi, avec la Photo de la Semaine de Amartia et de ses Instantanés chez qui vous trouverez les autres photographes aminautes!



15 commentaires:

  1. Une rencontre artistique insolite. De quoi animer le mur et faire jouer l'imagination des passants.

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur Seguin n'ayant pas laissé son vélo, cela permet de bien voir ce splendide mur peint.

    RépondreSupprimer
  3. Retrouver son vélo ... de quoi devenir chèvre !
    Biz

    RépondreSupprimer
  4. pour moi c'est la Nymphe Amalthé, celle qui a protégé Zeus !
    j'espère qu'elle ne laisse pas de "crottin" elle que devant elle on ne prend pas de "bûche"...
    bonne journée Gine

    RépondreSupprimer
  5. super sympa !!!
    bon week end d'été
    Rosa

    RépondreSupprimer
  6. Les deux ont un sort peu enviable et je préfère penser à la chèvre d'Hergé dans l'album de Tintin L'ile noire ou à celles du Rove et à leurs délicieuses brousses.
    Le graphisme est vraiment bien réussi, c'est insolite pour un parc à vélo.
    L'artiste a t-il voulu faire passer un message ? ;o)
    Bises Gine.
    Belle journée

    RépondreSupprimer
  7. hello
    Un dicton de l'Écosse dit :

    « Il n'y a pas de bonheur dans un foyer sans chèvre "
    c'est sympa une chèvre et facile à apprivoiser , bien que de caractère
    capricieux !
    un petit air montagnard et campagnard , c"est ce que je vois
    sur ce mur
    tendresse
    edith

    RépondreSupprimer
  8. Voilà une très belle représentation de la chèvre de Monsieur Seguin. Au moins celle-là ne devrait pas craindre le loup même si ses pattes la démangent et qu'elle aimerait peut-être ... faire le mur.... ;-)))

    RépondreSupprimer
  9. Je dirais la chèvre de Monsieur Seguin, mais je peux me tromper...
    Bonne soirée, Gine !

    RépondreSupprimer
  10. En tout cas ce n'est pas la chèvre de M Seguin, elle avait de plus petites cornes!!!

    RépondreSupprimer
  11. Alors pour moi qui ai gardé mon âme d'enfant je dirais la chèvre de Mr Seguin, même si celle-là m'a l'air moins fragile que celle de Daudet !!! Avec ses grandes cornes elle devrait vite se défaire du vilain loup !!!
    Très beau dimanche !
    Grosses bises
    Cathy

    RépondreSupprimer
  12. bien inspiré en tous les cas parce que drôlement bien fait
    beau dimanche Gine

    RépondreSupprimer
  13. Moi aussi, je penche pour la chèvre de Monsieur Seguin qui a toujours sa place dans mes jolis souvenirs d'enfance.
    Reès bielle semaine.

    RépondreSupprimer
  14. A savoir maintenant si ce n'est pas un loup déguisé en chèvre :

    "Oh, mère grand, que tu as de très grosses cornes !
    "Mais c'est pour mieux t'encorner, mon enfant !"

    Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez laisser votre commentaire sous "Anonyme" en signant à la fin de votre message! Merci pour vos remarques!