jeudi 24 janvier 2013

Le soir, au bord de l'étang

Au moment précis où le soleil  va disparaître derrière la falaise, l'étang miroite encore les têtes des roseaux en paille et vert, pour ensuite sombrer dans l'or et le cuivre...






13 commentaires:

  1. OH, welch magischer Ort ... und deine wundervollen Bilder haben den gesamten Charme und die ganz besondere Atmosphäre auf das Allerbeste eingefangen. Was für herrliche Farben, welch eine Stille - nur das leise Glucksen der Wellen, das sachte Wispern der Gräser und ab und zu ein Vogelschrei ... !!

    Herrlich.


    bisous

    RépondreSupprimer
  2. j'aime les reflets c'est comme des tableaux d'abstraction (attraction) lyrique !

    RépondreSupprimer
  3. quelles superbes captations.kiss sweetly

    RépondreSupprimer
  4. Une série fort réussie !!!
    C'est tout simplement beau et apaisant...

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup ces paysages de roseaux, merci Gine :)

    RépondreSupprimer
  6. Quel Or-Pailleur tu fais, Bravo !
    Biz

    RépondreSupprimer
  7. Que c'est beau !
    Et, pour moi, cet étang avec ses reflets ensoleillés évoquent la fin de l'hiver...

    RépondreSupprimer
  8. Miroir, mon beau miroir...
    Belle série Gine !

    RépondreSupprimer
  9. Un étang sauvage comme je les aime. Ils sont rares dans certaines régions, malheureusement.

    RépondreSupprimer
  10. Après l'arbre, le roseau... Cela ressemble à une fable.

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez laisser votre commentaire sous "Anonyme" en signant à la fin de votre message! Merci pour vos remarques!