mardi 11 janvier 2011

Jeux d'eaux vénitiens

Ville des reflets, elle se mire sans fin dans ses canaux qui ne sont que des miroirs destinés à la gloire de sa beauté. Parfois, pourtant, l'eau se trouble, telle la palette d'un peintre fou du mélange des couleurs ...






9 commentaires:

  1. Félicitations pour la maestria dans la mise en page.

    RépondreSupprimer
  2. Magie des reflets vénitiens, on ne s'en lassera jamais...
    Une idée de peinture, peut-être ?

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi peindre quand on fait des photos tellement belles!

    RépondreSupprimer
  4. Magnifiques peintures abstraites. Ces photos sont toutes plus belles les unes que les autres. On croit sentir l'odeur des canaux.

    RépondreSupprimer
  5. Sympa, cette série, on se perd à essayer d'y trouver des formes connues, puis on laisse faire l'imagination et tout s'emballe.

    RépondreSupprimer
  6. Adoro tutta la serie di foto di riflessi sull'acqua! Molto belli! Ciao Cri

    RépondreSupprimer
  7. Ces photos me font penser à un peintre Suisse, de Berne qui avait élu domicile à Marseille. Il peignait la mer comme ça. Il peignait aussi les *cagots* plein de poissons dans les marchés de gros. Il s'appelle Hofkun, quelque chose comme ça. Il faudrait que je retrouve le catalogue, Il a exposé à Lausanne, au musée cantonale.

    Si je me rappelle si bien de lui, c'est un ami de feu Tinguly et il étaient là tous les deux au vernissage, comme deux larrons en foire.

    dans le jardin avait été installé des tables qui suivaient la courbe du bassin en forme de lune. Des victuailles installées sur ces tables comme un tableau. Des fraises mélangées aux olives d'un plus bel effet. Nous pouvions manger du poisson à satiété, préparé devant nous par des cuistos et l'artiste lui-même.
    C'était un dimanche matin. les gens ne s'attendaient à se voir offrir un repas complet sur l'pouce. Ils avaient tous des obligations et partaient. Il y avait aussi un orchestre de jazz.

    Mes copines ne voulaient pas venir, vous pensez, un dimanche matin.
    !je suis allée en sortir une du lit * tu ne doit pas manquer ça !
    Elle a enfilé en vitesse un petite robe blanche, m'a suivit, tout ensommeillée. On aurait dit un ange tombé du ciel... qui n'a pas dédaigné les nourritures terrestres..

    Comment peut-on oublier un tel vernissage... Peu commun !

    RépondreSupprimer
  8. Wouah, ces reflets d'eau … Je passe tellement de temps à les regarder, que j'oublie de les photographier ! Comme la troisième qui a ma préférence !

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez laisser votre commentaire sous "Anonyme" en signant à la fin de votre message! Merci pour vos remarques!