mardi 1 juin 2010

A l'ombre du yucca

Fermer les yeux et mettre son nez (et son appareil) au coeur des feuilles coupantes







5 commentaires:

  1. Je retrouve ces jeux d'ombre et de lumière qui te sont si chers.

    RépondreSupprimer
  2. Plutôt mettre son appareil que son nez, attention aux feuilles coupantes !
    Trève de plaisanterie, c'est très beau, effectivement jeux d'ombre et de lumière..

    RépondreSupprimer
  3. Le noir et blanc nous font ressentir la feuille sèche et coupante! En plus, c'est de superbes contrastes.

    RépondreSupprimer
  4. Très beau graphisme, de l'art !

    RépondreSupprimer
  5. tes photos sont époustouflantes merci

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte Google, vous pouvez laisser votre commentaire sous "Anonyme" en signant à la fin de votre message! Merci pour vos remarques!